Reynede Bâton*

Reynede Baton - Bicentenaire camoin

Reynede Baston* - Bicentenaire Camoin

Courrier :

quichote
24 janvier 2012

Alors j’ai une proposition pour ce VALET ERATO° qui fonctionne aussi avec la REEE ATON° (image du conver sur ce site)mais pour cela il faut considérer que l’espace entre deux mots et le points en final vaut à faire une soustraction.
– VALET “espace” ERATO “point”= 60 – 59 = 1.
– REEE “espace” ATO “point” = (18+5+5+5) – (1+20+15) = 33-36 = 3.
Cela implique de voir cet espace et ce point. Le point qui suit un déterminatif comme LE amène à la multiplication mais accompagné d’un espace situé à un endroit précis amènerait à une soustraction, c’est enfin l’idée qui m’est venu. Car sur certaine lame y compris les majeures on trouve ces “espaces” entre mot, ces “point” qui parfois séparent ou réunissent des mots, du coup peut-être faut-il les considérer autrement, comme la possibilité de rendre le code malléable.

jérôme
24 janvier 2012

code malléable, ou souple, oui certainement ! Ta proposition de décodage me semble fonctionner ici.

Par ailleurs, je soutiens que la carte dans son ensemble (cartouche compris, et même la forme des lettres) fournit des indices de décodage.

Rom
24 janvier 2012

Oui ! Les règles de ce code restent à être édictées correctement. Mais la première devrait être que celles qui suivent ne sont contraignantes que si elles permettent à l’intuition de se déployer. Ça vaut pour permettre aux éléments graphiques de s’intégrer, parfois.
(…)

—————–

Et voici ma solution pour cette reine que je viens de retrouver dans un essai intitulé Le code secret du Tarot de Marseille, 2e partie : Les Arcanes mineurs. C’est de votre serviteur, bien sûr et toujours non publié ! (Le Tome 3 est consacré à du matériel plus spéculatif.)

 »La Reyne de Baston correspond à l’Impératrice (III).
REYNEDE BASTON°: 18+ 5+ 5 +5+1 + 20 +15 = 69. 69 x 2= 138. 1+3+8= 12. 1+2= 3.  La somme des lettres hors code majeur donne 78, grâce à la présence du S qui n’apparait ici que pour cette raison. »

La solution de Quichotte donne elle aussi 3. À votre avis, se valent-elles, pas d’un point de vue esthétique mais formellement? Je pense que oui. C’est justement un exemple où le code nous donne de la latitude.








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Le code secret du Tarot - Le site de Rom. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *