Le trésor de Suger

Vase-suder

C’est joli, non ? Je me demande parfois si la résolution des énigmes proposées par les différents codages du Tarot de Marseille de Nicolas Conver ne nous amènerait pas à découvrir un jour quelques richesses enfouies par le bon moine Suger au profit de ceux et celles qui dans l’avenir se pencheraient sur l’oracle qu’il a concocté à la fin de sa vie.  Le message codé en latin qu’il a fait graver dans la pierre de la façade ouest de la basilique Saint-Denis n’est toujours pas résolu par les visiteurs de ce blogue.

Je le propose à nouveau, ici !  Et en attendant, un extrait du courrier :

Rom
12 janvier 2012

(…) Pour mémoire, le Conver est considéré par votre serviteur comme le Tarot originel même s’il n’apparaît que tardivement par rapport aux jeux conçus par des maître-cartiers, comme le Madenié, le Dodal ou le Noblet. Nicolas Conver a imprimé ce jeu à partir d’une matrice fort ancienne de bois de poirier. Je prétend depuis des lustres que le modèle nous vient de religieux, des Bénédictins qui savent y faire lorsqu’il s’agit de bière, de liqueur, de fromages et pourquoi pas de jeux de cartes !

jérôme
13 janvier 2012

ah ben 2 jeux, c’est encore mieux ^^
question datation, on voit bien sûr que la “signature” du cartier Nas CONVER a été ajoutée après coup, dans le deux de Deniers. (les lettres ne suivent pas la courbure du “ruban”, ce que faisaient sans doute, par contre, les lettres de la signature originale). Des bois réutilisés, en effet…

Rom
14 janvier 2012

”(…) les lettres de la signature originale.”
SVGERIVSABAS MCL ?! C’est un commentaire judicieux, Jérôme. Je me demande bien à quel résultat on arriverait en faisant dater les bois de poirier du Conver par la technique dite du carbone 14… Ces bois sont conservés au Vieux-Musée de Marseille, une institution qui devrait être considérée comme la Mecque de la Tarosphère !








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Le code secret du Tarot - Le site de Rom. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *