78

Penchons-nous un instant sur le nombre 78. Le premier qui tente d’expliquer pourquoi le Tarot est composé de 78 figures est le Dr Gérard Encausse (1865-1916), Papus de son surnom. Il fait appel à Pythagore. Nous allons citer Papus:
«(…) parlons de la conception occulte ou pythagoricienne des nombres. (…) L’Antiquité avait des nombres une conception presque totalement perdue de nos jours. (…) Réduction et addition théosophiques, telles sont les deux opérations indispensables à connaître pour comprendre l’Antiquité. (…)
Valeur des douze premiers nombres donnant la clef du nombre (78) des lames du Tarot. (Ici, notre homme bâtit une pyramide numérique.)
1= 1
2= 1+2= 3
3= 1+2+3= 6
4= 1+2+3+4= 10
5= 1+2+3+4+5= 15
6= 1+2+3+4+5+6= 21
7= 1+2+3+4+5+6+7= 28
8= 1+2+3+4+5+6+7+8= 36
9= 1+2+3+4+5+6+7+8+9= 45
10= 1+2+3+4+5+6+7+8+9+10= 55
11= 1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11= 66
12= 1+2+3+4+5+6+7+8+9+10+11+12= 78

Mais là ne s’arrêtait (sic) pas les données de la science antique sur les nombres. Elle attribuait à chacun d’eux un sens.»
Etc.

Papus, confiant d’avoir expliqué pourquoi le jeu avait 78 cartes, a créé le tarot des Bohémiens.

Il n’a pourtant pas créé le Tarot. Ce titre de gloire, nous le savons, revient à Suger, moine bénédictin et prêtre de son état. Le bon abbé tâtait de la cryptologie et de bien d’autres choses encore. J’ai déjà expliqué que Suger s’est inspiré du lignage du Christ, qui d’après saint Luc comporte 78 générations, pour créer le Tarot. J’ai également souligné à quelques reprises que Suger s’est servi du nombre 78 pour proposer sa version d’un thème iconographique populaire, celui de l’arbre de Jessé. La basilique Saint-Denis s’est retrouvée pourvue sous sa gouverne d’un vitrail illustrant cette scène tirée de l’Ancien Testament.
Jessé (ou Iessé), un ancêtre de Jésus, dort. De son ventre sort l’arbre des générations du Christ. Avec le code, on établit un lien avec ce chef-d’œuvre de l’art médiéval et le Tarot :

L’ARBRE DE IESSÉ : 12+1+18+18+5+5+9+5+5 = 78!

Bien que la piste pythagoricienne puisse paraître séduisante à certains, Papus faisant encore des émules de nos jours, je signale simplement que si le jeu a 78 cartes, c’est que son créateur avait des façons de faire inspirées de sa lecture personnelle des Écritures et de la symbolique des nombres propres à l’interprétation qui en était donnée à cette époque par les membres de son ordre religieux.
Nous commençons à peine à décoder ce langage aujourd’hui. Les théorèmes de la secte pythagoricienne n’ont rien à y voir même si Suger les aurait peut-être appréciés, eussent-ils été accessibles aux clercs du XIIe siècle. Ce qui n’est pas le cas, Pythagore n’étant pas encore traduit à cette époque.
Papus et ses imitateurs peuvent remonter leur pantalon.

78








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



4 réponses à 78

  1. jérôme dit :

    … faisant mes courses au Casino, je viens de m’apercevoir que 22 (le nombre d' »arcanes majeurs », ou « atouts » ou « triomphes » comme dit Bertrand) est le complémentaire à 100 de 78.
    Autrement dit : 78 + 22 = 100
    Or 100, c’est 1, Un, le Tout, quoi…
    Il n’y a peut-être pas de quoi se relever la nuit, mais ça fait toujours plaisir… ^^
    … that’s all folks !…

  2. quichote dit :

    Ce que je note en regardant la dernière ligne 12=1+2+3,etc., c’est la notion de symétrie autour du chiffre 7, j’irais même juqu’à parler d’image miroir. On a 1 douze, 2 onze, 3 dix, 4 neuf, 5 huit, 6 sept dans cette pyramide et inversement 12 un, 11 deux etc., jusqu’à 7 six.

Répondre à jérôme Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *