Enigma – Le Chariot

Le chariot

Le chariot

Un personnage portant des épaulettes représentant le dieu romain Janus tient un sceptre. Il est debout sur une tribune surmontée d’un dais. L’ensemble est inséré sur l’image d’un char. Les deux chevaux qui le tirent ne semblent pas s’entendre sur la direction à prendre. Qui avons-nous ici ? Au vu des représentations des regalia qui nous sont parvenues de l’époque, sceptre à pointe en pomme de pin et couronne de trèfle ouverte, on reconnait qu’il s’agit d’un roi de France. LA RÉPONSE ? LOUIS VII.

e82zvd

Regalia - Trésor de Saint-Denis

L’association Janus-Roi de France est présente ici également:

Louis XVI

Louis XVI

Le roi Janus ou l’homme aux deux visages (fig. 7) est une caricature anonyme publiée entre la fuite à Varennes et l’acceptation par le roi de la Constitution de 1791. Elle utilise une rhétorique traditionnelle en montrant le double visage de Louis XVI : à gauche un roi solennel au visage grave, à la tête couronnée, prête serment de fidélité à la Constitution de 1791 que lui tend un député, tandis qu’à droite le monarque sourie à un clerc dont il prend la main, alors que sa couronne tombe. Les inscriptions – « Je soutiendrai la Constitution » et « Je détruirai la Constitution » – renforcent l’opposition figurée par l’image. Le sens des images de 1791, qui correspondait au discours politique du moment, après l’échec de la fuite à Varennes et alors que la marche de la Révolution apparaissait comme suspendue au sort qui serait réservé au roi, se présente aussi comme une révélation de la duplicité du souverain. Le thème du Janus, immédiatement compréhensible, a également été utilisé contre de nombreux autres protagonistes de la Révolution, tels La Fayette, Bailly ou encore Barnave.








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Enigma. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



2 réponses à Enigma – Le Chariot

  1. Rom dit :

    Oui, Janus, roi du Latium. Peut-être aussi Hermès bicéphale. Je reconnais également ici un roi de France contemporain de Suger, Louis VII. Son sceptre et sa couronne correspondent aux représentations des regalia de l’époque qui nous sont parvenues. La figure de Janus est à mon avis une caricature du roi comme celle qui fut faite de Louis XVI à son époque. Un roi à deux faces.

  2. jerome dit :

    Eh bien… c’est Janus, tu l’as dit …

    Ce Chariot me fait penser au Char Solaire, et plus généralement aux cycles. Les deux visages évoquant le passage d’un cycle à un autre. Comme à la fin de l’année, la fin du jour, la fin d’une période… et qui sait, la fin de la vie… ?

    A l’appui de ce regard ‘astronomique’ : l’extrémité du sceptre, qui arbore le soleil, la Lune et la Terre : on discerne bien le croissant lunaire, le globe solaire (avec un point au milieu, comme le symbole astrologique) et le globe terrestre entre les deux luminaires. Quand au petit point qui surmonte ce trio, tout au sommet du sceptre… la Polaire? ou Mercure ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *