Codage de l’aigle de Suger

290px-Aigle_de_Suger

INCLV (di) GEMMIS LAPIS ISTE MERE (t) VR ET AVRO / MARMOR ERAT SED IN HIS MARMORE CARIOR EST

EUREKA !








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Actualités, Le code secret du Tarot - Le site de Rom. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



10 réponses à Codage de l’aigle de Suger

  1. Rom dit :

    Ce sont des lettres manquantes. Elles sont réellement escamotées par Suger (pour fin de codage); les latinistes du Louvre les ont rajoutées entre parenthèses.
    Soustrait maintenant 146 de 645 et additionne les chiffres de ton résultat. Il s’applique aux mineures. Et combien avons-nous de lettres du code majeur ?

  2. jerome dit :

    ah ben ça me soulage ! Moi aussi, après vérification et contre-vérification, et re-re-re etc. , j’arrive à 645 pour les lettres de ton code majeur. Donc, nous avons :
    645 pour les lettres du code majeur
    146 pour les lettres du code mineur (6 S, 2 N, et 1 D)
    7 pour le ‘code spécial’ avec la seule et unique lettre G (comme dans le Tarot : le G unique de la XX, LE JUGEMENT)
    A noter qu’il y a 6 ‘S’ et non 5 ‘S’ comme je l’ai dit par erreur dans le post plus haut. (et il fallait retrancher 19 de plus à mon total précédent.)

    Maintenant, je ne sais pas comment faire avec ces lettres entre parenthèses. D’ailleurs, sont-elles des lettres ‘supposées’, censées compléter le texte de Suger, ou bien sont-ce des lettres plus ou moins effacées et reconstituées ? Toi qui lis les oeuvres de Suger dans le texte, as-tu des infos là-dessus, patron ?

  3. Rom dit :

    Après vérification, je n’arrive pas à 647 mais 645. Et la solution que j’ai trouvé fait appel aux trois lettres manquantes, entre parenthèses.
    Sinon, oui, ca boume !

  4. Rom dit :

    Bien vu pour Marmor/78. Tu y es. Donc, on parle de marbre, deux fois plutôt qu’une ici, alors qu’il s’agit de porphyre. Cette phrase latine ne rime à rien car en fait il s’agit de rimaille, de codage ! On attire l’attention sur Marmor, sur 78, sur le code. Deuxième indice de codage.
    Pour le U et les V, mon erreur, il n’y a pas de U, que des V; les latinistes du Louvre ont perdu leur latin depuis des lustres.
    Tu as obtenu un 647 comme moi et tu cherches maintenant comment transformer l’essai en 666. Bravo ! Il manque 19 en effet. J’ai la solution à la maison. Sacré Alzheimer. Ça te donne le temps de trouver par toi même.
    Compte aussi, simplement, le nombre de lettres du code majeur. Recommence en mode mineur, et transforme l’essai là aussi…

  5. jerome dit :

    Oui, j’imagine. C’est ce que je commençais à me dire.

    Tiens, au passage, j’ai remarqué que le mot MARMOR (qui revient deux fois) fait 78. (à noter que le deuxième MARMOR est augmenté d’un E.)

    Tu as donné le texte de message suivant :

    INCLV (di) GEMMIS LAPIS ISTE MERE (t) VR ET AURO / MARMOR ERAT SED IN HIS MARMORE CARIOR EST

    (on remarque qu’il y a dans ton texte 2 ‘V’ et un ‘U’. )

    En tant que Romiste dissident, moi je totalise toutes les lettres. C’est ainsi que « LA ROUE DE FORTUNE », par exemple, fait 180. Mais bref… « When with Rom, do as the Romans do »

    Si donc, en chiffres Jerominiens, le total formé par le message « INCLU GEMMIS LAPIS ISTE  » etc. fait 797,

    en revanche, En chiffre Romain, il ne faut garder que les lettres du code majeur : A, C, E, H, I, L, M, O, P, R T, V et X

    Dans ce cas, ça fait, hmm hmm….. Il faut retrancher les lettres du code mineur, soit 10 lettres : les 2 N, le G, les 5 S, le U, le D. Et on obtient : 647. Soit le nombre 666 – 19.

    Ça suggère de regarder de près les lettres qui gravitent autour de 20 : S, T, U , V, pour voir s’il n’y a pas embrouille. Peut être que quelque chose nous échappe ?

    Je note qu’on a deux V et un U Le U est donc viré du total, alors que les 2 V en font partie. Ça fait bizarre, de mélanger les U et les V (comme dans les Tarots ?)

    2 V + 1 U comptant 0 nous fait : 2 * 21 + 0 = 44
    3 U nous fait : 3 * 21 = 63 . Soit 19 de plus qu’avec les deux V.

    19 de différence, hein ?…

    Voyons, tu nous a écrit le message avec des U et des V, mais le carton du Musée du Louvre (excusez du peu…) mentionne :

    INCLU (di) GEMMIS LAPIS ISTE MERE (t) UR ET AURO / MARMOR ERAT SED IN HIS MARMORE CARIOR EST

    C’est à dire : que des U et pas de V.

    Et un total, pour le message, de 666. Avec les lettres de ton code majeur + les 3 U.

    J’en déduis qu’il faut que tu réintroduises les U dans le code majeur… tout du moins pour décoder ce vase.

    A part ça, ça va par chez toi ?

  6. Rom dit :

    Il faut classer les lettres avec le code…

  7. rom dit :

    Le compte est bon ! C est un indice qu on fait face a un codage, non ou oui…

  8. jerome dit :

    Si mon compte est bon : 66

  9. Rom dit :

    Remarque le nombre de lettres dans cette phrase latine …

  10. jerome dit :

    la traduction officielle (celle qui figure sur le carton du musée du Louvre, ou l’Aigle est exposé(e) ) est celle-ci :

    Cette pierre méritait d’être sertie dans l’or et les pierres précieuses. Elle était de marbre mais elle est ainsi plus précieuse que le marbre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *