Iran, U.S.A et tutti quanti

webIRAN-THE-NEXT

Comme nous le savons tous, l’Iran est une contrée dont la stabilité est une donnée essentielle de la politique extérieure américaine. Au delà des désaccords sur la question des droits de l’homme ou de la femme, au delà même des problèmes posés par la nucléarisation industrielle et/ou militaire de cette économie, il y a la question du pétrole. Je n’ai pas l’intention de vous ennuyer ici avec des considérations géo-politiques sur le sujet. Mais nous nous rendons tous bien compte que le peuple iranien est en train de faire basculer le pays. Le gouvernement théocratique en place n’assure plus le minimum vital à sa population.

Les États-Unis ont dans la région des centaines de milliers de soldats… Comptez sur le prix Nobel de la Paix 2009 pour ajouter son grain de sel dans la marmite.

Je vous parlais l’autre jour de la formation spirituelle des individus. En fait, je n’ai fait que citer le Yi KIng. Le même hexagramme cité , Le puits, renferme un passage qui s’adresse aux leaders et concerne les problèmes de gestion nationale. Voici l’extrait en question:

 »(…) une bonne organisation politique et sociale requiert une double condition. On doit descendre jusqu’aux fondements même de la vie. Toute attitude superficielle dans l’établissement des règles de vie, laissant insatisfaites les nécessités vitales, est aussi imparfaite que toute tentative de réforme. Est également mauvaise la négligence qui fait que la cruche se casse. Si par exemple la défense militaire d’un état est portée à un tel excès qu’elle suscite la guerre et entraîne par là l’anéantissement de la puissance de l’État, celà équivaut à la cruche qui se brise. »

Les États-Unis consacrent la plus grande partie de leurs ressources au budget de la  »Défense ».  Seulement 5% de la population de la planète réside aux USA. Pourtant, 50% des dépenses militaires mondiales  sont  attribuées à ce pays. Si on se fie à la sagesse du Yi King, il ne faut pas être bien grand clerc pour deviner que la cruche américaine risque de  se briser. Fini le rôle de gendarme planétaire … Cela va nous laisser avec des états voyous comme l’Iran.

Je fais confiance aux populations de ces pays.

Bonne Année quand même !








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *