Élections municipales à Montréal: Questions d’éthique dans N.D.G. – Circulation automobile dans le Sud-Ouest

CYM GOMERY candidate de PROJET MONTRÉAL aux élections municipales de Montréal

Cym Gomery, écologiste convaincue, réside à NDG depuis quinze ans. Mme Gomery a près de vingt ans d’expérience en tant qu’écrivaine technique, principalement dans le domaine des télécommunications. Elle est aussi fortement engagée en tant que bénévole et militante au sein de la communauté. Son implication au sein du comité d’enjeux sociaux et environnementaux de son église l’a menée à joindre Projet Montréal au début de 2008, un peu après la coordination de la présentation du Nouveau Tramway par Richard Bergeron, chef du parti. Mariée et mère d’une adolescente, Mme Gomery est bilingue et titulaire d’un baccalauréat en littérature anglaise et Philosophie de l’université de Dalhousie. Cym Gomery brigue le poste de conseillère de ville du district de Loyola. Elle fait campagne sur les enjeux environnementaux et d’éthique.

Les pouvoirs mafieux en place à l’hôtel-de-ville sont allergiques aux candidatures semblables. Le parti Projet Montréal se présente avec une plateforme anti corruption. C’est la bête noire des politiciens traditionnels. Et il est en pleine ascension dans les sondages depuis les révélations de la semaine dernière même si son chef, Richard  »Eliott Ness » Bergeron, fait un peu figure d’électron libre, à tort ou à raison.

Le père de la candidate Cym est le juge anti corruption Gomery. Ce monsieur Net du monde politique fédéral est la caution morale du jeune parti qui doit faire face cependant à un barrage de désinformation maladroite de la part des grands organes de presse liés aux forces du statu quo. La ligne officielle est la suivante: les montréalais n’iront pas voter par cynisme devant les scandales et le chef de ce parti est … un électron libre.  Mauvaise querelle, le taux de participation aux élections par anticipation dimanche dernier a été très élevé. On se dirige vers un taux record aux élections du 1er novembre.

Si la tendance se maintient et surtout si la température est au rendez-vous !

Dans mon quartier, le Sud-Ouest de Montréal, ce scrutin électoral revêt une importance décisive puisqu’un des enjeux principaux de cette campagne, localement, est la problématique de la circulation automobile. Cette question se manifeste concrètement par le projet de reconstruction de l’échangeur routier Turcot situé au cœur de l’arrondissement. La mobilisation citoyenne contre le projet actuel porte ses fruits. Ces dossiers sont pilotés par des groupes communautaires dont Mobilisation Turcot et CARRS. Tous les candidats en lice se prononcent désormais sur cette question. Aux électeurs de les sanctionner.

Sur cette vidéo, la candidate Gomery explique, entre autres choses, l’influence que son père a eu sur son implication en politique.








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *