Tchalaï et… Rom

J’ai décidé de commuer la sentence estivale de notre invitée. Tchalaï est graciée. Il y aurait eu encore beaucoup à dire mais je préfère en rester là. C’est un bien cuit, pas un raid au napalm blanc. On ne peut pas dire que je me suis trouvé beaucoup d’atomes crochus avec cette auteure. Tchalaï a poursuivi sur sa lancée après la rédaction de sa petite notice de 95 pages pour Grimaud. Elle a écrit au moins un autre livre sur le Tarot et donné de nombreuses conférences dont plusieurs ont été enregistrées pour le commerce. Si vous désirez en savoir plus, allez sur le blogue de Laurent-Édouard qui ne jure que par elle. (Ça me dépasse !)

Citons-là une dernière fois, pour conclure :

¨Le Tarot est dans le Tarot, un point, c’est tout.¨ (p. 27)

C’est tout.








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Tchalaï. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Une réponse à Tchalaï et… Rom

  1. Charly Alverda dit :

    Tchalaï n’est plus de ce monde, mais elle a compté en France à son époque. En effet, l’immense majorité des gens qui s’intéressaient aux tarots lisaient les livres des occultistes sur le sujet et les recrachaient tels quels, je pense que grace à ce petit livret les gens ont commencé à penser (un peu) par eux-mêmes.

    Et il n’y avait que le Grimaud/Marteau à l’époque !

    Cordialement,

    C…a

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *