Liberté 55

Merci à mon  cousin Max pour cette photo. Il y a eu un décès dans notre famille il y a deux semaines et nous nous sommes tous réunis pour honorer la mémoire de la défunte.  Max et moi sommes d’ailleurs les liquidateurs dans cette succession. J’espère que vous ne m’avez pas trouvé pas trop funèbre récemment avec mes décodages sur La mort.

Ici, c’est donc moi au cimetière de ma ville natale.  55 ans aujourd’hui et déjà un pied dans la tombe…

rom55








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



7 réponses à Liberté 55

  1. Premdas dit :

    Bonjour Kevin

    Serait-ce la première fois que tu te manifestes depuis que je visite ce blogue?

    Quelle arcane, cette ROVE DE FORTVNE, avec ce sphynx qui bloque en haut en essayant de conserver une position qu’il devra nécéssairement perdre puisque par définition, LA ROVE tourne! Galipettes et dérobades en vue lorsqu’on tire cette lame, et les calculs ne servent à rien si on ne reprends pas la manivelle en main. Mais pour cela, bien entendu, il faut la Clé.

    Pour te répondre:

    « Dis-moi Premdas, ton article a venir sur ce site est-il toujours prévu ? »

    Eh bien non Kevin, on s’est pas vraiment entendu avec Rom qui tenait absolument à me présenter comme un abruti en crise, ou alors amateur de pirouettes cherchant à conserver un fragile honneur, pour reprendre ses termes: « traversant une zone de turbulence et il me semblait alors préférable de ne pas m’associer à une telle pelletée de nuages, soit qu’il tentait de sauver la face avec une dérobade après avoir renoncé à faire concorder le code de Rom avec les cartouches du Tarot de Jodo/Camoin, projet que je n’ai jamais eu mais j’ai eu beau essayer de lui expliquer par tous les moyens les raisons bien compréhensibles de sa méprise et l’idiotie évidente d’une telle entreprise, il est resté sur ses a priori et ses condescendantes hauteurs (bonjour au Sphinx de ma part). Donc on en est resté là, je continue de trouver Rom bien sympathique et ne lui en veux vraiment pas; je préfère ne pas avoir de thread sur ce blogue parce que j’ai pas mal de boulot, mais je reste disponible si quelqu’un est interessé pour que je lui propose les pistes, ce que je ferais avec amovr.

    Le seul interet de mes visites sur ce blogue, c’est LE CODE. Il faut savoir qu’il est assez rare que je m’exprime ici sans donner de pistes; jusqu’ici, les plus discrètes sont toutes passées inaperçues, et il semble qu’on à fait peu de cas des plus évidentes; les éviter, c’est plus facile que les pirouettes comme dérobade, car ça évite de creuser … mais c’est pourtant ce qu’il faut faire, et même un luxe nécéssaire si on veut extraire la Lumière.

    A +

  2. Kevin dit :

    Dis-moi Premdas, ton article a venir sur ce site est-il toujours prévu ?

    Toutes mes navrances, ami Rom ! Condoléances les plus sincères, et joyeux 55ème année… Tu deviens une Roue de Fortune à présent… Attention, tourne pas trop, ça fout vite la gerbe ! Bonjour au Sphinx de ma part :)

  3. Premdas dit :

    « 55 ans aujourd’hui et déjà un pied dans la tombe… »

    L’arcane XX du Tarot nous apprends qu’on a en principe toujours les deux pieds dedans… pourvu toutefois qu’elle s’ouvre, et qu’il en sorte quelque chose de bien vivant! C’est-à-dire, de lumineux.

    OUR

  4. Premdas dit :

    Bon annif’ (en retard), Rom!

    Heureux de pouvoir mettre un visage sur tes mots. Encore désolé pour les petites incompréhensions…

    A +

  5. Rom dit :

     »Je te présente mes condoléances, Rom. (…) Alors bon anniversaire, Rom. Que le code soit avec toi !  »

    Et avec votre esprit. Merci de ces bons vœux Charly. Ce n’est pas tous les jours que l’on se fait offrir des condoléances la journée de son anniversaire !

  6. Charly Alverda dit :

    Je ne sais vraiment plus lire ! Je n’ai pas noté que c’était ton anniv’. Alors bon anniversaire, Rom. Que le code soit avec toi !

    Bien cordialement

    Charly

  7. Charly Alverda dit :

    Je te présente mes condoléances, Rom. Il me parait très sage de considérer notre précarité dans ce monde. Je te laisse quelques pensées du Docteur Roger Godel qui est mon Maître… à penser.

    ………………..
    La mort vient à nous comme une amie si nous cessons de la redouter.
    (Vie et Rénovation)

    La vie, la mort : deux faces, lumineuses et simples autant l’une que l’autre d’une même réalité.
    ………………..
    Par la consommation de la mort, l’individu – cette réalité insécable et vivante – découvre dans la plénitude de la conscience son intégrité initiale.
    ………………..
    Je voudrais pouvoir vous communiquer ma conviction, éprouvée comme une évidence, que les êtres que nous aimons vraiment, passent – à travers la mort – dans la lumière qui nous illumine. Leur présence en nous imprègne tout ce que la vie nous offre de beau et de bon. Il ne tient qu’à nous de les retrouver dans la vérité de l’instant éternel.
    Tout le reste est peu de chose.
    (A Fr. D…, jullet 1955)

Répondre à Charly Alverda Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *