Tchalaï et la « Kabale »

kabbale

« La Kabale ne peut être qu’hébraïque même si elle reste accessible aux non-juifs et peut leur être utile. » (p. 22)

Tchalaï cite également un certain Dominique Aubier qui a écrit dans Le principe du Langage (Éditions du Mont-Blanc):

« Les 22 lettres de l’alphabet hébreu carré sont étudiées ici dans le moule ou elles sont façonnées: au creux de la matière corticale, dans le cerveau plié au langage plié au langage et soumis à ses faits. Apprendre cet alphabet, c’est du même coup découvrir le fonctionnement de l’esprit. » (p.66)

Moi, il y a eu une période ou j’ai tenté de me mettre à l’espagnol et au montagnais. Je ne suis pas certain si ces langues se qualifient pour découvrir le fonctionnement de l’esprit mais j’en baragouine maintenant quelques mots. Je ne compte pas l’anglais, ma langue seconde, qui à l’évidence ne me sert que pour assurer la domination de mon EGO, une expression chère à Tchalaï, lorsque je saute une coche (pète les plombs).

Ceci dit, je crois qu’il y a probablement des éléments de Cabale qui peuvent être utile pour comprendre le Tarot. J’en ai déjà parlé quelque part. Mark Phillipas a une théorie intéressante là-dessus. Une anecdote… Lorsque je lui ai témoigné ma sympathie à ce sujet sur TarotL, il a eu une réaction agacée. C’était comme si je venais de lui donner the kiss of death

3235464301_60e5475986

Effectivement, sa théorie a été massacrée peu après par une coterie. Elle ne s’en est jamais remise, la pauvre.Vous pouvez toujours faire une recherche sur cet auteur.

Tarot et Cabale, donc. Vaste sujet. Vous n’aurez pas besoin d’apprendre l’hébreu pour jouer avec le code du Conver, le « code de Rom », rassurez-vous. Mais il est indéniable que le maître à penser de Suger, Hughes de Saint-Victor, s’était mis à l’étude de cette langue.

19194-004-2b0c4ad5

Hughes a influencé Suger de tant de façons… Il y a sans doute des éléments de Cabale dans le Tarot, à commencer par le fait qu’il y a 22 Arcanes majeurs et 22 lettres significatives dans l’alphabet hébreu. J’ai suivi cette piste un temps.

Aujourd’hui je me dis qu’il y a peut-être un Tarot de cette époque en hébreu, caché quelque-part. Si jamais, c’est le cas, il y en aurait également un en langue arabe tant il est vrai que le nombre 666 qui revient si souvent dans les codages du Tarot m’a parfois semblé désigner les trois religions dites du Livre (66!).

666








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Tchalaï. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



4 réponses à Tchalaï et la « Kabale »

  1. Rebecca dit :

    Bonjour, je suis une novice en matière de tarot et de code, mais je m’y intéresse, ainsi qu’à la Kabbale que j’étudie depuis un certain temps. Je suis étonnée de lire: « la Kabbale qu’on connait aujourd’hui, celle des écrits “modernes” comme le Sepher Yetzirah, est complètement détournée et dégradée. Dans ce sens, la véritable Kabbale n’est ni accessible aux juifs orthodoxes dont la tradition est pervertie ». Sur quoi vous basez vous pour dire cela ?
    J’aimerais bien en apprendre davantage ; l’effet de miroir entre TARO et TORA m’a toujours séduite et je pense que c’est une piste nous invitant à creuser dans ce sens ?

    Merci à vous

    • Rom dit :

      Premdas : “la Kabbale qu’on connait aujourd’hui, celle des écrits “modernes” comme le Sepher Yetzirah, est complètement détournée et dégradée. Dans ce sens, la véritable Kabbale n’est ni accessible aux juifs orthodoxes dont la tradition est pervertie”.

      Rebbecca : (…) Sur quoi vous basez vous pour dire cela ? (…)

      Réponse de Rom : Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit sur le net. Je pense que cette affirmation s’applique bien à la phrase citée en exergue. Son auteur, Premdas, a été expulsé de ce blogue et ne pourra donc rattrapper cette boulette … magistrale.

  2. Premdas dit :

    La Kabale ne peut être qu’hébraïque même si elle reste accessible aux non-juifs et peut leur être utile.”

    Là je suis pas du tout d’accord avec Tchalaï. Déjà la Kabbale qu’on connait aujourd’hui, celle des écrits « modernes » comme le Sepher Yetzirah, est complètement détournée et dégradée. Dans ce sens, la véritable Kabbale n’est ni accessible aux juifs orthodoxes dont la tradition est pervertie (ils ne comprenaient déjà plus rien à leur Torah et avaient perdu jusqu’au fondements de leur grammaire bien avant que l’Initié qui fut appelé Christ et qui à redonné l’enseignement originel ne débarque), ni aux non-juifs s’ils se basent sur les systèmes « modernes ». Par contre, la Kabbale authentque est universelle, et aujourd’hui accessible à tous les autres s’il prennent le temps de se pencher sur la Grammaire hébraïque restituée de Fabre d’Olivet qui à redonné le véritable sens des racines binaires (et non trinaires) de l’hébreu, et qu’il cherchent le message du texte original de la Torah. Ceci sera aussi compliqué pour les Juifs de plonger dans l’hébreu ancien et de perdre leurs déformations, que pour les non-juifs, je peux vous l’assurer.

    A +

  3. Premdas dit :

    Coucou Rom, as tu bien reçu mes derniers envois ?

    « Il y a sans doute des éléments de Cabale dans le Tarot »

    Effectivement; mais il ne peut seulement y avoir que quelques « élements » piqués à droite à gauche; c’est tout ou rien, ou alors il n’y a plus de structure possible. Celle du Tarot représente un système kabbalistique à part entière, fondé sur l’Arbre de Vie. La structure originelle du Tarot est un arbre kabbalistique circulaire, comme on en trouve au sein même de la tradition hébraïque. Mais attention, les associations généralement faites entre les 22 arcanes du tarot et les 22 Sentiers kabbalistques sont faux, archi-faux. Même la tradition hébraïque ne fait pas de tels rapprochement entre les lettres et les sentiers de l’Arbre de Vie; c’est une invention moderne, et il y a d’ailleurs plusieurs systèmes qui se contredisent.

    TARO = TORA. Faut-il le rappeler ?

    Il y a 22 lettres utilisées dans les cartouches du TdM

    On ne peut comprendre le code du Tarot sans avoir des notions de Kabbale, à commencer par la signification de la Croix.

    « Aujourd’hui je me dis qu’il y a peut-être un Tarot de cette époque en hébreu, caché quelque-part. »

    De cette époque je sais pas … mais les lettres hébraïques constituent un jeu de TAROT; chacune d’entre elle possède une valeur numérique (je ne parle pas des valeurs arithmologiques, c’est autre chose) et un nom…

    « Si jamais, c’est le cas, il y en aurait également un en langue arabe… »

    Ce qui est sur, c’est que l’arabe est une langue sémitique, tiré de l’hébreu. Donc le parallèle est systématique.

    A +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *