Portrait : Un lettré de la Renaissance – Charly Alverda, néoplatoniquement vôtre…

 ¨Pour conclure provisoirement (il y aurait encore tant de choses à dire !!) …¨

Charly Alverda








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Portraits. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



22 réponses à Portrait : Un lettré de la Renaissance – Charly Alverda, néoplatoniquement vôtre…

  1. Jérôme Coulomb dit :

    « le petit caillou« , et « Scarabée« , et « II est temps pour toi de voir le monde« , ça faisait référence à la série Kung-fu, avec l’acteur David Carradine mort récemment, rien de plus.

    … mais j’aime bien cette histoire de St Jean !

  2. Jérôme Coulomb dit :

    oui voilà c’est ça , Scarabée !!

    … il est temps pour toi de voir le Monde !

    ( et rends moi mon ptit caillou, steplait )

  3. Jérôme Coulomb dit :

    crénom …

    tu écris un «  »

    tu as donc tapé un signe de 3 caractères «  » sans les espaces ni les guillemets. Je ne peux pas t’écrire ça autrement, sinon, tout foire.

    ……………. tout ce qui suivra ce signe composé de 3 caractères sera en gras
    ……………. pour arrêter le gras, tu taperas la même chose, mais avec /b … donc :

    tu écris un

    et ton texte redevient normal.

  4. Jérôme Coulomb dit :

    … la magie du Tarot opère toujours, apparemment… ^^

    quitte à passer pour le débile de service, personnellement je ne vois ni merle de Jean, si aigle, ni corbeau… dans le Conver, je vois une alouette, gentille alouette…

    C’est ce qui me fait tant marrer, d’ailleurs, dans l’anecdote de Aliette (!) protestant auprès des éditeurs de jeux pour qu’on n’enlève pas « le papillon » du Tarot de Marseille !

    Une chose m’intrigue, dans tous ces débats : pourquoi faudrait-il que les emblèmes du Tarot aient UN sens, unique et indiscutable ?? Ne serait-ce pas plus intéressant qu’ils en aient mille ?

  5. Jérôme Coulomb dit :

    Charly… tu t’entraînes pour les championnats du monde de laconisme ou quoi ??

    :roll: remarque ça rétablit la balance avec Premdas…

  6. Jérôme Coulomb dit :

    … et plus prosaïquement, je révèle ici même à Premdas, non le code secret du Tarot (!) mais le secret du code HTML :

    pour faire du gras, tu dois mettre le signe « inférieur » < mathématique, puis la lettre b, puis le signe supérieur > mathématique. Tout ce qui suivra cette ‘balise’ sera en gras (« b » pour « bold« , gras).

    Pour arrêter le gras, tu fais pareil, mais au lieu de mettre b, tu mets « /b » . (au cas où ce ne serait pas passé dans le post, j’ai écrit une barre de fraction suivie d’un b.) Ce « barre b » doit être encadré, comme le b du gras, des signes mathématique inférieur et supérieur.

    Pour l’italique, c’est pareil, mais avec des « i » (comme « italic »)à la place des « b ».

    Voilà mon pote… pour ta gouvernante personnelle !

  7. Charly Alverda dit :

    http://tar
    Salut

    C’était une pratique d’acheter des moules à un graveur ou cartier et mettre son nom dans le Deux de Deniers selon l’usage, le Chariot étant réservé au graveur..

    Cordialement,

    C…a

  8. Jérôme Coulomb dit :

    Salut Charly. Bon sang, quel scoop !!!

    le Conver, gravé au minimum 60 ans plus tôt ?? voire même un siècle plus tôt ??? le 2 de deniers du Conver indique I760, ou I761, et tu nous dis qu’il a été gravé au XVIIème ! Par « V.T. » , qui plus est !

    Cela entraîne une foule de questions. Les premières qui me viennent :

    . Pourquoi ce tarot gravé est-il resté « sous le coude » tout ce temps.

    . Qui est « V.T. » ?

    . par la même occasion, qui a extrait 22 emblèmes du Mantegna pour en faire les Trionfi ? (cf le post-fleuve en dialogue avec Premdas)

    . Tu nous dis que tu es le seul à proposer une structure à 78 cartes du Tarot. Est-il possible d’avoir des détails ?

    Mais chaque chose en son temps !

    Donc, tu nous dis bien que les maîtres-cartiers n’ont pas disparu au XVIIIème, mais au XVIIème ? De façon assez proche de l’alchimie, finalement ?

  9. Charly Alverda dit :

    Bonjour à tous

    Premdas écrit :

    “ Le Tarot ouvre son Jeu avec le NOM énigmatique LETOIILE et son oiseau langagier. A noter que TOOL en anglais signifie OUTIL. Si vous vous en servez intelligemment, vous pourez trouver ici d’autres aspects de cet OUTIL magistral pour décoder le Tarot entier.”

    L’oiseau langagier est un “merle de Jean”; il se tient sur l’arbre/flèche qui indique la descente (vase) l’autre arbuste indique la remontée du fluide (l’autre vase. C’est le point de vue hermétique, pour les autres “points de vue” je ne sais rien !

    Prendre les “cartouches” du bicentenaire, s’avère une fois de plus une catastrophe. Il n’y a pas écrit LETOIILE sur l’original, mais LETOILLE. C’est l’usure des moules et les différences de pression (flagrantes pour le bicentenaire) qui fait apparaître tantôt LE TOULE et tantôt LE TOIILE. Cela signifie que les moules doivent avoir été gravé par V. T. au 17è siècle car du temps de Conver on écrivait l’étoile normalement, mais plus tôt, on écrivait l’estoile, l’estoille, l étoille… et l’apostrophe n’existait pas.

    Il y a plein de beaux mystères dans les tarots (de cartiers) mais il vaut mieux connaître le métier sinon on en voit où il n’y en a pas !

    Cordialement,

    C…a

  10. Jérôme Coulomb dit :

    zut ça n’a pas marché les explications… regarde au dessus de la fenêtre de message les signes …

  11. Jérôme Coulomb dit :

    re-salut Premdas.
    tu écris vraiment bcp de choses intéressantes…
    .. en fait je suis d’accord, mais j’ai pas vraiment la même idée de la Conscience dont tu parles… Je verrais plutôt quelque chose du genre hindouisme. Le Soi, tu vois le genre? Je ne suis pas sûr pour le yang / le Yin dont tu parles, mais si ça se trouve tu es dans le vrai. Mais là franchement, je suis paumé, je ne peux pas t’aider.

    Pour tout dire, j’essaye d’en apprendre un peu là-dessus, et sur l’hindouisme . Et l’astrologie Traditionnelle. Et l’Hermétisme. Voilà pour les devoirs de vacances !

    Oui j’emmène un jeu de Tarot.. le Conver ! surpris ? ;-)

    Pour l’italique et le gras, regarde au-dessus de la fenêtre où tu tapes ton message ! Il y a tous les codes que tu peux utiliser :

    Par exemple (sans espaces) : ça c’est pour commencer à taper en gras, et pour arrêter le gras. (attention : pour le faire, vire les espaces : tous les signes collés).

    Ainsi : gras pas gras donnera gras pas gras

    Pour l’italique, c’est pareil avec des i :

    italique pas italique donnera italique pas italique

    Enfin, le fin du Fin, le Grand Oeuvre :

    italique et gras pas italique ni gras donnera italique et gras pas italique ni gras

    voilà (j’espère que ça a marché : on a pas l’occasion de se reprendre ou de visualiser sur ce blog-ci) ;-)

  12. Premdas dit :

    P.S. Jérome, comment tu fais pour mettre des caractères en italique et en gras sur ce blog? J’ai besoin de le savoir pour mettre en relief le code de certains de mes messages (autrement il se pourrait bien qu’ils passent inaperçus!)

    A +

  13. Jérôme Coulomb dit :

    ouais, Rom, les vacances, au poil et je repars pour le Portugal, en + ! J’espère que tout va bien pour toi aussi ;-)

    ———————————————————–

    La vache, j’ai lu tout l’échange Premdas // Charly, et je dois dire que le gars Premdas est de première force pour faire cracher le morceau à Charly !

    Premdas, putain,tu fonctionnes à 200 à l’heure ! As-tu besoin d’un parachute pour t’arrêter, comme la Navette spatiale ? Je persiste et signe, ta définition brève du Tarot me plait vachement !

    Je ne te cache pas que je suis un vrai fan de Charly Alverda. J’ai même fait une page sur lui (une toute petite page pour un si grand bonhomme) sur mon blog. Je suis loin de comprendre tout ce dont il parle, l’Hermétisme et moi ça fait 2 et 1/2, déjà, et en plus il est incroyablement gentil et discret (pour ce que je peux en voir par les post et les mails, évidemment !)

    Alors je regrette juste que tu sembles passer un peu à côté de ce que dit Charly… C’est un mec à écouter, putain, y’en a pas tant que ça, qu’on croise…

    Mon propre sentiment à moi, le voilà : le Tarot de Conver, c’est le seul que je connais) est un « outil » invraisemblable. Divin, magique, extra-terrestre, venant du futur… tout ce que tu voudras, peut-être tout ça à la fois. On peut y trouver absolument tout… TOUT. Tous les systèmes. Toutes les mythologies. etc etc… Il a peut-être été fait pour ça… comme ça… Maintenant… à quelles fins ?….

    J’ai l’impression (ça n’engage que moi) que la combinatoire, les systèmes, c’est bien joli, mais …. et après ????

    Le système de Rom, que je trouve génial (Rom et le système), a l’immense mérite d’amener des pingouins comme moi, des mécréants, à se poser des questions… à se dire…  » mais… mais … Ah ben bon DIEU !!!  » . Et sans doute des tas d’autres comme moi.

    Le(s) système(s) a peut-être vocation, ensuite, à être dépassé, oublié… pour autre chose…

    En tout cas, tu es un vrai bosseur, Premdas.

  14. Premdas dit :

    « Une découverte chaque jour, on se sent vraiment vibrer!! »

    C’est ce que j’appelle entrer quotidiennement dns LE IUGEMENT divin…
    … et tant que possible, sortir du jugement des humains.

    Merci pour le droit de « pas sage », et note au passage (pour qui de droit), le délire est un droit que seuls les fous peuvent se permettre!

    Bon, je m’en vais compter les lozanges, j’avais déjà fait un calcul de 22 rhombes (si je ne e trompes pas) sur les majeurs du jeu de Jodo/Camoin, faut que je regarde le Conver…
    Au fait, pour la partie en italique que tu n’a pas eu le temps de méditer, elle viendrais confirmer que nom du VALET DE DENIERS avec un S du Jeu de Jodo/Camoin est hors code, donc … hors jeu.
    Pour la signification de 108, ce chiffre est très important dans la Gnose orientale, tu ne trouveras ps de mal je pense à trouver des renseignement la concernant. C’est la totalité des puissances divines et de la manifestation, voire l’image de Dieu SOI-MEME pour les hindous.

  15. Premdas dit :

    Bonjour Jérome, tu nous manquait vraiment!!!

    C’est moi (Premdas) qui a écris (et reprends ici, le début était vraiment maladroit):

    « Pour ce que je préfère prendre pour une question de ta part concernant la connaissance d’une structure, connaissance qui ne suffit pas selon toi, à savoir à quoi elle sert, il me semble m’etre exprimé assez sur la question. J’ai dit en substance à quoi elle sert, et cela peut se résumer ainsi:

    c’est une modalité poétique, traduisant un principe unique sous de multiples modes imagés, pour permettre de l’objectiver sous toutes ses facettes, au moyen de l’analogie. C’est un système harmonique, analogique, mettant en évidence des complémentarités, permettant d’établir des liens vivants entre les symboles, tout en développant ses facultés intelligentes par une méditation inspirée, car guidée par cette structure ordonnée et bien entendu, par l’Esprit du Jeu qui la gouverne. »

    Merci Jérome de relever, bien que j’en ai moi même donné, j’ai jusqu’ici pas eu beaucoup de retours positifs, ça fait du bien!

    Dis, j’ai besoin d’aide pour le devoir que m’a confié Rom, concernant ce que je dois faire avec le nombre de lettres dans les arcanes majeurs et les Honneurs, à savoir 2 x 183 -si on exclue les 13 (ou 14 chez Jodo/Camoin)lettres du VALET DE BATON(S) pour les Honneurs. Je résume ce que j’ai trouvé: 2x 183 = 366, ce qui réduit donne 15 et 6; 183 tout seul se réduit à 12 ou 21, selon qu’on fait 18+3 ou 1+8+3.

    Ah si, un truc super de chez super, renversant comme le promettait Rom, je viens de tilter! Rom m’a bien indiqué une piste en précisant 182-183, et je me suis souvenu que dans un arcane deux lettres se trouvent aglutinées de manière à n’en faire qu’une; mais j’ai de nouveau regardé dans les Honneurs, et ce n’est en fait pas là que cet arcane se trouve, c’est dans les majeurs…

    Alors, pour tout le monde:

    Le N et le E à la fin de L’A ° ROVE ° DE° FORTVNE sont aglutinnés dans le Conver (et le Jodo/Camoin)! Donc, si on considère pour une lecure possible que ces deux lettres ne font qu’une, cela peut donner une somme de 182 lettres pour les arcanes majeurs.

    En aditionnant 182 plus 183 des Honneurs, cela donne: 365, le nombre de jours du calendrier! OUF, renversant, mais ce n’est pas finit!

    Si dans autre lecture, on conserve les 13 lettres du VALET DE DENIER à la somme des Honneurs, soit 183 + 13= 196, et qu’on additionne: 182 + 196, on trouve… 378, mais surtout, cela peut se réduire à 108 (18 (de 182)+ 19 (de 196)= 37 (de378) qui réduit donne 10; 6 + 2=8; on colle 10 et 8)!!!

    Ce que j’esperait ardemment, donc double renversement! C’est bien toi Jérome qui avait trouvé une solution faisant apparaitre 108 dans l’arithmologie de LETOII°LE ?

    J’ai de mon coté dit à Rom que toutes les operations simples possibles (soit 4 opérations sans redoubler la valeur de l’article et en conservant toutes les lettres de l’alphabet) pour LE ° MAT d’un coté, LE ° MONDE de l’autre, en additionnant les résultats de chaque coté, puis en additionnant les deux sommes réalisées, aboutit à une réduction possible débouchant sur 108. Puisque selon Tchlaï, l’effort fourni pour déchiffrer le code nous permet de l’integrer, à vous de réaliser cette opération!

    Une découverte chaque jour, on se sent vraiment vibrer!!

    Rom… ma note?

    • Rom dit :

      Premdas :(…) j’ai besoin d’aide pour le devoir que m’a confié Rom, concernant ce que je dois faire avec le nombre de lettres dans les arcanes majeurs et les Honneurs, à savoir 2 x 183 -si on exclut les 13 (ou 14 chez Jodo/Camoin) lettres du VALET DE BATON(S) pour les Honneurs. Je résume ce que j’ai trouvé: 2x 183 = 366, ce qui réduit donne 15 et 6; 183 tout seul se réduit à 12 ou 21, selon qu’on fait 18+3 ou 1+8+3.

      Ah si, un truc super de chez super, renversant comme le promettait Rom, je viens de tilter! Rom m’a bien indiqué une piste en précisant 182-183, et je me suis souvenu que dans un arcane deux lettres se trouvent aglutinées de manière à n’en faire qu’une; mais j’ai de nouveau regardé dans les Honneurs, et ce n’est en fait pas là que cet arcane se trouve, c’est dans les majeurs…

      Alors, pour tout le monde:

      Le N et le E à la fin de L’A ° ROVE ° DE° FORTVNE sont aglutinnés dans le Conver (et le Jodo/Camoin)! Donc, si on considère pour une lecure possible que ces deux lettres ne font qu’une, cela peut donner une somme de 182 lettres pour les arcanes majeurs.

      En aditionnant 182 plus 183 des Honneurs, cela donne: 365, le nombre de jours du calendrier! OUF, renversant, mais ce n’est pas fini!

      Si dans autre lecture, on conserve les 13 lettres du VALET DE DENIER à la somme des Honneurs, soit 183 + 13= 196, et qu’on additionne: 182 + 196, on trouve… 378, mais surtout, cela peut se réduire à 108 (18 (de 182)+ 19 (de 196)= 37 (de378) qui réduit donne 10; 6 + 2=8; on colle 10 et 8)!!!

      Ce que j’esperait ardemment, donc double renversement! C’est bien toi Jérome qui avait trouvé une solution faisant apparaitre 108 dans l’arithmologie de LETOII°LE ?

      J’ai de mon coté dit à Rom que toutes les operations simples possibles (soit 4 opérations sans redoubler la valeur de l’article et en conservant toutes les lettres de l’alphabet) pour LE ° MAT d’un coté, LE ° MONDE de l’autre, en additionnant les résultats de chaque coté, puis en additionnant les deux sommes réalisées, aboutit à une réduction possible débouchant sur 108. Puisque selon Tchlaï, l’effort fourni pour déchiffrer le code nous permet de l’integrer, à vous de réaliser cette opération!

      Une découverte chaque jour, on se sent vraiment vibrer!!

      Rom… ma note?

      Rom : J’ai signalé en caractères gras les trucs que je trouvais renversants, stupéfiants, pétrifiants, au choix. Comme tu dis, on se sent vibrer, non ? Donc, je t’accorde certainement la note de passage. Pour le reste en italique, c’est ce qui t’appartient en propre et que je n’ai pas eu le temps de méditer. Fais tout de même attention de ne pas réduire tous les résultats.
      L’essentiel donc, 365-366 lettres qui correspondent aux journées des années régulières… et/ou bisextiles !
      On retrouve également ici, accessoirement, cette fascination de Suger pour le nombre 66(6).
      Comptez les losanges maintenant !

  16. Premdas dit :

    Bonjour, voici effectivement la réponse de Camoin à ma question:

    « Bonjour,

    Alexandre Jodorowsky a du mal s’exprimer. Il mélange souvent les informations reçues du monde magique avec celles du monde humain et il a raison de le faire. Pour lui, c’est la même chose, mais pour un être humain normal, ce sont deux choses différentes. Je dois dire que je fonctionne aussi souvent de la même manière. Les informations que je reçois des mondes magiques sont pour moi souvent plus réelles que celles que je reçois du monde humain car elles ne me trompent jamais.
    En ce qui concerne votre question, c’est moi qui ai travaillé sur l’ordinateur à partir du jeu du Mexique et je peux témoigner du fait que le Tarot de Marseille trouvé au Mexique nous a effectivement beaucoup inspiré car il montrait des traces d’un ancien codage, mais de manière très très fugitive. Les couleurs de notre jeu, le Tarot Camoin-Jodorowsky ne sont pas celles du jeu trouvé au Mexique.
    Les couleurs de notre jeu sont un mélange des couleurs de nombreux jeux. Les couleurs du Tarot Camoin-Jodorowsky n’existent sur aucun jeu ancien connu actuellement.
    L’ensemble des couleurs procède d’un système ésotérique fort complexe tout comme les Codes Secrets du Tarot. »

    Et voici ma réponse:

    « Bonjour,

    Merci beaucoup de votre réponse. Effectivement, Jodo dit que vous vous etes basé sur ce jeu retrouvé au mexique pour les couleurs. La seconde partie de ma question est éludée: pourquoi nous priver du bonheur de contempler cet ancien jeu retrouvé au Mexique?
    Merci de m’expliquer pourquoi tant de mystère est fait autour de ce jeu ancien. »

    Si on avait accès à ce jeu, on pourrait alors comparer et voir qui mélange réalités, couleurs ou pinceaux, Jodo ou Camoin?

    Charly, réponse à ta question:

    « D’autre part, j’aimerais assez que tu me donnes ta vision de l’initiation, mot qui revient souvent sur ton clavier  »

    Ma vision de l’initiation est parfaitement représenté dans l’arcane LETOIILE (du Conver ou Jodo/Camoin), aussi je ne puis trouver de meilleure réponse à quelqu’un qui me poserais cette question, de lui proposer de méditer dessus. Voilà, je pense, qui peut apporter de l’eau au moulin sans trop nous faire mouliner…

    Notes bien que j’habite pas au Quebec. Halte les confusions entre Rom, Premdas et Camoin

    Autre note: je suis heureux d’etre sur ce blogue, car la vision de Rom me plait beaucoup. J’aurais tendance à être en accord avec ses idées. Je ne vais pas ennuyer les blogues dont je ne partage pas quelques idées au moins, et il me semble que si j’y allais, ce serais pour poser des questions ou simplement donner des informations sans attaquer les blogueurs parce que leurs idées me paraissent des délires.

    Ce qui m’a attiré dans ce blogue, c’est d’une part le code que propose Rom, car pour moi il est évident qu’il y a un code dans le Tarot, et Rom est à mon sens le seul qui le démontre (en ce qui concerne les noms d’arcanes je veux dire), même si je pense qu’il n’a découvert ce code que partiellement, puisque ce derneir, je le répète, ne peut etre compris en observant les arcanes séparément, mais en les situant dans le contexte analogique de la structure originelle.
    D’autre part, le ton toujours plaisant de Rom (que ne dis jamais de mauvaix mots même quand il plaisante au sujet de quelqu’un dont il ne partage pas les idées), son attitude franchement amicale, son esprit de partage évident, me laissent à penser que oui, il fait ses barbecues avec de bons amis.

    Le but de mon intervention dans ce blogue, c’est d’une part d’échanger mes idées avec Rom et ceux qui s’interessent au code du Tarot; de vérifier mes hypothèses concernant la création d’un tarot originel, dans le contexte des XII° XIII° siècles (en fait, il faut ici que je rectifie une erreur que j’ai dite, pour moi, ce serait à priori plutot le XIII°, mais j’ai tendance à traduire 1200 par XII° à force de faire des réductions tantriques…); de parler avec des passionnés de Tarot (car dans le petit village ou j’habite y en à pas beaucoup!) -si possible dans le respect de l’Esprit du Jeu, soit avec bonne foi, en sachant rester beau joueur, en tout cas gardant un ton aimable pour partager ce « GAY SAVOIR » en dehors des querelles de clochers-. En dehors du respect de ce contexte et de cette attitude de base, je vois pas l’interet d’échanger. Je veux bien qu’on me passe au barbecue, même bien cuit, mais s’il vous plait, pas au bucher!!!

    Charly, pour « jeune chien fou », merci. Je voulais te dire que d’ordinaire je me réserve le droit de me donner des noms d’oiseaux, surtout dans leur langage qui m’est cher, mais là… tu as ma licence pour me comparer à celui… du MAT…. qui ne peut etre que jeune et fou.

    Chose promise, chose due, j’ai été rechercher les renseignements dans mes dossiers:

    En 1376, à Berne, le Jeu de Cartes fut officiellement interdit. En 1382 à Lille, ainsi qu’à Barcelone. 1384, à Valencia. 1397, à Ulm, ainsi qu’à Paris. Il y en à une autre je crois, mais je retrouve pas.

    D’autre part, à propos de l’interdiction de posséder la Bible et de la traduire, elle est donnée dans l’article 14 du concile de Toulouse de 1229, donc en plein essor cathare. C’est ce qui me fait penser que les manichéens (et pauliciens qui s’étaient ralliés à eux, à savoir, les « suivants de St Paul » et non ce qu’on a pu dire à propos de l’autre Paul) connaissaient la manière de traduire les racines hébraïques de la Torah, et savaient comment son mode poétique (et…codé) était repris dans l’Evangile chrétien. Bien entendu, ils ne parlaient publiquement que de l’Evangile du Christ, puisque faire de la publicité concernant leur connaissance de la Torah leur aurait valu un peu plus tot ce qu’ils ont de toute manière connu queslques temps plus tard.
    Je pense également (et cela ne concerne que ma petite personne), qu’au contraire de ce qui est rapporté, les manichéens ne rejetaient pas la Torah:
    selon ma théorie, c’est en fait la traduction faussée des septantes que les dualistes bogomiles en général refusaient; de plus, je peux montrer comment la croyance généralisée que les manichéens voyaient le Dieu/Démiurge de la Torah comme étant le DIABLE, est la suite d’une très mauvaise interprétation d’une réalité exprimée dans la Torah, à savoir, la double nature du NOM transcendantal YHWH. Disons pour résumer, que ce NOM est la manifestation du Principe divin en l’être humain; c’est au départ une semence germante (celle de la Gnose, arrosée lors de l’Initiation) qui est censée fructifier progressivement dans la « Ressemblance divine ». Le Principe YHWH harmonise une double tendance en l’homme, à savoir, les « deux principes » ou deux possibilités positive et négative dont j’ai parlé dans un de mes post. De cette harmonie ne peut jaillir que du BON (TOB en hébreu, ce qui désigne entre autres choses « tout ce qui conserve un juste milieu »).
    Mais lorsque l’etre humain dernier « chute », cet équilibre est rompu, et la tendance négative l’emporte, dans un premier teps du moins, mais un mouvement de balancier prends place: tantot blanc, tantot noir, souvent confus, gris et aigri, l’être humain mouline et mélange ses pinceaux pourreproduire tant bien que ses jeux de tarots.
    Il faut bien noter que la chute adamique prends place après l’initiation! C’est donc une partie spirituellement informée, initiée, de l’humanité, qui chute, en étant tentée par le petit ego de s’emparer du pouvoir, de se croire réalisé, déjà Maître alors qu’elle n’est qu’initiée… de là, traduction faussées de la Torah, ou les interprétation détournées des tarots soit disant « maçonniques », ne servant qu’à asseoir l’orgueil du petit ego – quelle qu’en soit la mesure (dès son principe qui commence à germer en s’exprimant par la sensation de tout savoir, par un esprit fermé, une mauvaise foi tendant à se généraliser, par des coups de gueules divers, jusqu’à sa fructification dans des horreurs comme le nazisme ou l’inquisition, c’est …le Mal)-, devenue une loi rigide soutenant la peine de mort, alors qu’elle est au départ une Loi de trasnformation poétique, un système analogique permettant de libérer l’être humain de sa servitude au serpent orgueilleux et ignorant.
    Comme je l’ai laissé entendre dans quelques post, c’est l’Adam qui est censé devenir le créateur de ce qu’Elohim prévoit ou ne créé qu' »en principe » (Bereshit, le premier mot de la Torah…) et donc, devenir l’instrument créatif du Dessein divin. Lors de l’initiation, il devient consient de sa partie « femelle », son pouvoir concepteur et créateur, soit de la formidable puissance qui distingue l’homme des animaux en lequel l’Adam « ne trouve aucune aide », dit la Torah (il s’agit ici de puissances interieures « animales »).
    Après avoir pris conscience de sa puissance potentielle, l’Adam est tenté d’en rester là, de se croire accompli, de savoir ce qu’est le Bien et le Mal, et de décider de ce qui est bon pour lui, c’est à dire pour tous. Oui mais voilà, il est encore ignorant, et c’est son petit ego qui le pousse à se croire réalisé pour se rassurer quand à sa stature divine (qu’il est en fait censé atteindre après un certains parcours guidé, Jeu de LOI, de Torah ou de Tarot) et impressionner les hommes.
    Le Serpent, qui est l’aspect antinomique de YHWH, est bien le créateur du monde de confusion dans lequel se plonge l’Adam en suivant la pente que son petit ego tentateur car tenté lui propose. C’est pourquoi les manichéens disaient que le démiurge de la Torah était LEDIABLE, bien compris par le Tarot comme la Torah, comme l’aspect antiNOMique de YHWH agissant dans le coeur d’une humanité affaiblie car se laissant guider non par le Principe harmonieux, mais par ce principe déséquilibrant. Par contre, au départ, le Serpent possède bien une fonction ontologique, mais expliquer cela dépasse le cadre de cette présentation, et entre vraiment dans celui, initiatique, de l’étude du Tarot.

    YHWH se manifeste après la chute de l’Adam comme un reflet de cet ego surdimensionné d’une part, et d’autre part, comme le principe de Rigueur ou de rétribution « karmique » (Loi de la nécéssité antinomique, mais complémentaire, de la Grâce); en effet, l’Adam ne peut entrer de nouveau dans la Grace de son SOI véritable (YHWH) qu’en « payant » (Deniers) ses erreurs, ou en buvant la Coupe karmique pour assimiler le fruit des semences qu’il à semé. C’est la loi, qui est un aspect de la LOI: dès lors que son égo se place au centre de l’action émanatrice/créatrice, l’homme considéré comme responsable de par le pouvoir qui lui à été conféré, récolte nécesserement ce ce qu’il sème, en Bien comme en Mal. C’est dans un parcours plus laborieux qu’il est ainsi amené à se transformer, en élborant progressivement ses conceptions du Bien et du Mal; ce qu’il est obligé de faire, carrester sur ses a priori de départ ne mêne qu’à sa propre souffrance; il est obligé de revoir ses systèmes lorsque ces derniers ne fonctionnent pas… et que ses constructions s’écroulent par la force des choses.

    Exactement comme pour la découverte de la structure du Tarot… et la construction de LA MAISON DIEV…

    Donc, je pense que les manichéens, ne pouvant parler ouvertement de cette connaissance en rapport avec la Torah, sans dévoiler leur connaissance profonde de sa structure sous jacente, harmonique et poétique, ainsi que de ses codes permettant la juste interprétation de ses paraboles imagées, on produit le Jeu de Tarot, soit la même modalité initiatique, en images peintes. C’est la Torah déguisée… intelligemment, et parfaitement.

    C’est ma théorie, qu’elle plaise ou non; je peux la démontrer en mettant en valeur le code, la structure et le mode poétique qu’ont en commun ces deux versions de la même Modalité, mais cela est réservé non aux petits curieux, mais au personnes de bonne foi, sincères, et réellement désireuse d’en comprendre un peu plus sur ce lien étroit qui unit Tarot et Torah

    Cette théorie met donc en valeur la possibilité d’une création d’un Tarot originel au XIII° siècle, par les gnostiques manichéens, mais n’exclue pas la fort probable coopération entre ces derniers et les Templiers. A mon sens, Cathares et Templiers représentent deux facettes d’un seul Denier, qui bien que soudés n’ont pas le même role à jouer ni la même face à afficher. Il est évident que ces deux mouvements se sont cotoyés, et largement entraidés dans bien des domaines, bien sur sans jamais l’afficher!

    Je sais que cet opinion sera largement critiqué, mais les preuves de cette entraide tacite et des influences spirituelles qu’on pu exercer ces courants gnostiques est aujourd’hui suffisament établie pour que je laisse les lecteurs interressés faire leurs propres recherches; du reste, encore une fois, je ne cherche à convaincre personne, je n’impose pas mais je propose, c’est tout. Je reste ouvert de mon coté à toute proposition inteligente.

    On voit que les premiers Tarots retrouvés datent du XIV° s., soit le siècle qui à suivi l’éradication du catharisme. Durant environ un siècle, si on accepte cette théorie comme possible (ce qui reviens à faire preuve de l’ouverture d’esprit requise pourtout « marcheur » du Tarot), le Tarot semble s’etre endormi, restant probablement caché sous la semence sous terre ou comme l’étincelle dans le foyer, attendant qu’on l’arrose pourla première ou qu’on lui souffle dessus pous la seconde. A mon sens, ces tarots du XIV° se basent sur d’anciens originaux du XII°, retrouvés et défraichis. Comme je l’ai dit, la plupart sont de libres interprétations, d’autres, des restaurations plus ou moins réussies, et plus ou moins fidèle; de toute évidence, Tourrasse-Camoin n’aura pas été le seul à rajouter des petits détails (si cela est vrai, ce que seul la connaissance du jeu énigmatique qui à précédé le virus de la grippe porcine nous prouvera), d’autre avant lui l’ont fait, et pas seulement les restaurateurs du jeu retrouvé par Jodo au Mexique!

    Chercheurs sincères, marcheurs boiteux, petits curieux, bavards coquins, alchimistes enflammés, kabbalistes comploteurs, silencieux espions… Bonne journée à tous!

    Telle est la Prophétie donnée par Guillaume Bélibaste, un des derniers Parfaits Cathares, alors qu’il était ligoté sur le bûcher par les inquisiteurs. Ceci se passait à Villerouge Termenès, dans l’Aude, en l’an de « grâce » 1321, il y a de cela quasiment… 700 ans.

  17. Jérôme Coulomb dit :

    Putain, il y a un passage extraordinaire dans ce post, c’est :

    Pour ce que je préfère prendre pour une question de ta part concernant la connaissance d’une structure, qui ne sert pas selon toi à savoir à quoi elle sert, il me semble m’etre exprimé assez sur la question, j’ai dit en substance à quoi elle sert:

    c’est une modalité poétique, traduisant un principe unique sous de multiples modes imagés, pour permettre de l’objectiver sous toutes ses facettes, au moyen de l’analogie. C’est un système harmonique, analogique, mettant en évidence des complémentarités, permettant d’établir des liens vivants entre les symboles, tout en développant ses facultés intelligentes par une méditation inspirée, car guidée par cette structure ordonnée et bien entendu, par l’Esprit du Jeu qui la gouverne

    qui c’est qui a écrit ça?

    c’est bien rare d’entendre parler du tarot de la sorte (mais ma culture est bien faible) .
    C’est synthétique, c’est inspiré…

    je m’en vais vérifier sur ce post record : 64 réponses à « les couleurs selon Tchalaï  » ( mais je vais l’imprimer d’abord : je tiens à mes yeux…)

    64 !! …. vous avez fait exprès de prendre une puissance de 2 ??

    • Rom dit :

      Jérome : Putain, il y a un passage extraordinaire dans ce post, c’est :
      Premdas : c’est une modalité poétique, traduisant un principe unique sous de multiples modes imagés, pour permettre de l’objectiver sous toutes ses facettes, au moyen de l’analogie. C’est un système harmonique, analogique, mettant en évidence des complémentarités, permettant d’établir des liens vivants entre les symboles, tout en développant ses facultés intelligentes par une méditation inspirée, car guidée par cette structure ordonnée et bien entendu, par l’Esprit du Jeu qui la gouverne

      Bien vu, ca prenait un musicien pour reconnaître un poète. Ca a été les vacances, Jérôme ?

  18. Premdas dit :

    Bonsoir Charly, c’est Premdas…

    « Tu me censures, m’enlevant de fait un droit de réponse »

    T’inquiètes pas j’ai reçu tes messages par mails. Je te donnerais donc certaines des réponses attendues.

    Il est vrai que j’ai senti dans tes derniers mails un ton un peu agressifs. Encore une foi, désolé de ces vexations, c’est mon but.

    « Le but d’un forum selon moi est de partager des connaissances autour d’un thème cher aux locuteurs. »

    Oui, pour moi aussi; ce que je fais.

    Ce que je voulais dire par là, c’est que je partages certaines choses, tu ne pourras pas le renier; vas voir l’article sur l’Apsara par exemple. Pour d’autres choses, j’essaie de mesurer, je veux pas faire n’importe quoi. Malgré tout, je reconnais que mon ton est souvent déplacé. Je m’exprime, avec mes erreurs et ma sincérité. Je suis vraiment content de pouvoir parler à des gens comme toi et Rom, des vrais passionnés de Tarot, j’ai pas l’habitude du tout. Crois le ou pas, c’est d’ailleurs la première fois que je discute sur un blog! Ce qui est sur c’est qu’un tel blogue n’est pas fait pour les coups de gueules, et si ce n’est pas arrivé, je suis pret à parier qu’on a vu d’autres cas ou c’est arrivé pour moins que ça.

    …” il est hors de question en ce qui me concerne de révéler ces choses sans considération sur un blogue internet. Elles seraient reprises, mal comprises, interprétées, falsifiées. Il faut un cadre particulier pour cet échange et ce partage. »

    Oui, je parle ici de certaines informations. Pour le reste, je suis bien ici pour parler de Tarot, apprendre et partager.

    « Intéressant ! tu viens sur un forum pour énoncer “tes” vérités, il faut te croire sur parole, et il faut mériter ces paroles en prétant serment ! »

    Désolé, je reconnais que je suis un peu dans mon rêve, faut dire que tu ne m’as pas trop laissé de répis pour me reposer! Ca plus les devoirs de Rom, et dans les deux cas je fais figure de cancre!
    Remarques bien que je ne demande pas de preter serment maintenant, seulement dans le cadre d’une rencontre initiatique, ou il y aurait un échange vraiment important, un véritable travail en commun, quelque chose de porteur et d’enthousiasmant. C’est l’idée. Mais il semblerais que je serais sans doute seul lors de ce barbecue? Sans doute suis-je un doux rêveur…

    « Camoin -sauf erreur, c’est un Conver, »

    Oui bon, c’était le truc à pas dire apparemment. Notes que la base semble bien être un Conver, et que le jeu retrouvé par Jodo au Mexique également devait se baser sur le Conver. Je ne sais pas ce que Camoin à rajouté de son cru, mais je pense pas grand chose; seul une analyse du jeu mexicain pourrait nous renseigner là dessus. Quoi qu’il en soit, si Camoin n’a pas sué en scuptant le bois de poirier, c’est tout de même un travail de restauration sur lequel il serait vilain de cracher.
    Merci de ton infio sur le jeu mexicain, ça c’est important (du moins pour moi):

    De plus j’ai une info qui va être publiée en son entier dans peu de jours, le fameux Tarot acheté par Jodo est certes un original… du XIXè siècle !!! Effectivement acheté cher au Mexique, c’est une rareté dans son genre.

    Merci de donc de cet info, et de nous tenir au courant pour sa publication. C’est le genre de chose qui m’empechera de dire des erreurs par la suite!

    Je reste persuadé d’un jeu originel. Je ne traite pourtant pas les maitres cartiers de « pauvres copistes », ce qui est condescendant (je ne vois pas pourquoi je les tiendrais en piètre estime?) mais pour certains d’entre eux, de reproducteurs, pour d’autres, d’interprétes et pourquoi pas, de créateurs, d’adeptes se servant du support du Tarot pour exprimer leurs idéaux philosophiques à ler manière.

    « Revoilà le catharisme qui redébaroule dans la sphère tarologique, cela faisait un petit moment ! »

    Eh bien, ce n’est pas si simple que ça, tu t’en doutes. Je penses (cela reste une théorie, une simple proposition, inutile donc de faire des bonds) que les Manichéens et les Templiers entretenaient des relations beauoup plus poussées qu’on le pense généralement. Comme Rom, je reste ouvert à la possibilité d’une sorte de « fusion » entre ces deux courants, à l’origine de la création du Jeu de Tarot. Pour moi, la théorie de Rom concernant Suger, c’est tout à fait possible. Comme j’ai promis de donner des réponses concises et bien cuites, je ne dévelloperais pas trop ici. Juste, je mentionnerais le carré SATOR qui fait aparaitre le mot TAROT par une opération particulière… et le Traité de l’Etoile des Cathares dont seul Flavio Burci parle…

    Moi: « … en me fondant sur le message codé -très clair pour qui connait celui du Tarot- qu’à laissé le parfait Bélibaste avant de périr sur le bûcher il y a 700 ans
    Charly (sans les méchancetés sur Camoin): « Enfin, on sait que tu es un grand “initié”. Un message codé très clair pour qui connait le Tarot dis-tu ? »

    Connaitre le Tarot, c’est l’oeuvre de toute une vie, je n’en suis pas là. Non Charly, je ne suis pas un grand Initié! Je disais, pour qui connais le code du Tarot, en fait, pour qui connait au moins un élément très important du code du Tarot. Un élément dont je suis sur. Bon, je livre quelque chose: il s’agit d’un lien à faire entre le LAIIRIER dont parle Bélibaste, et LETOIILE. Après, c’est des calculs, un jeu d’enfant, pour ceux qui aiment ça (il me semble que c’est une condition requise pour progresser dans l’étude du Tarot). Je peux t’assurer que la démonstration ne relève d’aucun « torchon ».

    Pour ce que je préfère prendre pour une question de ta part concernant la connaissance d’une structure, qui ne sert pas selon toi à savoir à quoi elle sert, il me semble m’etre exprimé assez sur la question, j’ai dit en substance à quoi elle sert: c’est une modalité poétique, traduisant un principe unique sous de multiples modes imagés, pour permettre de l’objectiver sous toutes ses facettes, au moyen de l’analogie. C’est un système harmonique, analogique, mettnt en évidence des complémentarités, permettant d’établir des liens vivants entre les symboles, tout en dévellopant ses facultés intelligentes par une méditation inspirée, car guidée par cette structure ordonnée et bien entendu, par l’Esprit du Jeu qui la gouverne.

    Pour le reste, je passe, sauf sur:

    « Enfin, l’inquistion n’a jamais inquiété les joueurs de Tarot, le clergé réunit à Mantoue a même inventé un jeu ! Mais il faut aller les chercher les infos et les vérifier, les recouper, ce n’est pas une de tes intuitions ! »

    Désolé, je savais pas! Merci de donner de telles infos édifiantes, qui ne relèvent pas du cadre purement initiatique. Il est également possible de les donner gentiment?
    Par contre, le fait que l’inquisition n’a jamais inquité les joeurs de Tarot… peut etre, mais il faut savoir que le jeu de Tarot à été interdit à certains endroits. Je ne te citerais pas les dates, c’est dans des dossiers que j’ai pas envie de compulser maintenant…
    De plus, à l’époque où je situe théoriquement (possiblement, au conditionnel, et ça n’engage que moi) la création du Tarot, on n’aurait pas « joué aux tarots », en tout cas pas dans le sens profane du jeu, mais on aurait étudié et enseigné LE Tarot, avec toutce que cela aurait impliqué… et que l’Eglise catholique ne voyait certainement d’un très bon oeil, à en croire les odeurs de roussi dont sont imprégnées les mailles de l’histoire.

    Voilà voilà!

    Sans rancune aucune, et à bientot j’espère, avec une humeur primesautière!

    Premdas

  19. Charly Alverda dit :

    Bonsoir Rom

    Comme tu le dis, tu ne fais pas dans la dentelle ! Tu me censures, m’enlevant de fait un droit de réponse, alors que je n’ai tenu aucun propos injurieux ni envers toi, ni envers mon correspondant. J’ai employé l’expression : “jeux pourris et paroles idiotes”, le premier terme s’adresse au jeu Camoin qu’il est facile, avec ses propres propos ! de constater que ce n’est pas un jeu digne de ce nom “restauré”, le deuxième terme s’adresse à l’expression idiote, je ne vois pas d’autre mot. “arcane”.

    De plus comme ton collègue Premdas, ce que tu imagines est réalité, ainsi tu peux te permettre de faire des collages de textes et de photos, c’est indigne ! Tu ne sais pas pourquoi cette photo a été faite dans une librairie et il n’y a aucune raison d’y associer mon premier livre. J’ai des amis libraires et autres, as-tu des amis ?

    C’est bien dommage

    C…a

  20. Rom dit :

    ¨(…) Dit, Rom s’est pas trop démené pour commenter ton portrait, il aurait pu faire un effort… Il se laisse un peu aller, mais malgré tout, j’ai pu vérifier ce que je pressentais : tu possèdes beaucoup plus de livres que moi (lol) !¨

    Cher premdas,
    Je voulais utiliser une autre citation pour tirer le portrait à Charlie mais tu m’as scoopé en le citant dans un tes commentaires ici. Je parle bien sûr de ces paroles immortelles ou notre ami nous explique le fonctionnement du cerveau de l’homme de la Renaissance. Quand à la photo ou on le voit entouré de livres, je suppose qu’elle a été prise dans la librairie spécialisée ou a eu lieu le lancement de son livre. Le bureau de Charlie, que dis-je, son antre, son laboratoire, n’est certainement éclairé qu’à la chandelle. Je me trompe, mon compère ?

Répondre à Jérôme Coulomb Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *