Éloge de la richesse

Dans Éloge de la richesse, Des idées pour donner au Québec les moyens de ses ambitions, le journaliste Alain Dubuc tente de convaincre les Québécois de cesser d’avoir peur de la prospérité. « Il n’y a rien de honteux à avoir une société riche, des citoyens plus riches que d’autres », plaide Alain Dubuc.

41bpe-6mjvl_sl5richesse9902

Au sein des mouvements progressistes, il est de bon ton par les temps qui courent de rappeler le passé marxiste de M. Dubuc, le sympathique  »porte-parole » de la famille Desmarais, propriétaires de Power Corp. Alain Dubuc est éditorialiste à La presse, une filiale de Gesca, filiale de Power corp. À ce chapitre, Gesca peut également compter sur les services de André Pratte. Un laquais, c’est bien. Deux, c’est mieux.

Non content d’avoir recours impunément à cette tribune privilégiée afin de partager avec les lecteurs du journal son amour immodéré pour les intérêts de classe afférents à sa nouvelle position sociale, M. Dubuc n’hésite pas à prendre des initiatives visant à le rappeler au bon souvenir de ceux qui l’ont ainsi hissé hors des pâturages idéologiques hasardeux qui étaient les siens.

J’en veux pour nouvelle preuve le petit opuscule qu’il a récemment publié sous le titre bon enfant d’ Éloge de la richesse. Quelques mois après la sortie en librairie de ce tissu d’âneries, on s’est mis à assister aux dérapages économiques qui font aujourd’hui les manchettes de sa gazette. Notre petit valet n’arrête pas d’éteindre des feux depuis. Encore aujourd’hui, il se porte à la défense des gestionnaires de la Caisse de dépôt et de placements du Québec dans un éditorial invitant ses concitoyens à ne pas se lancer dans une chasse aux  »sorciers ».

Voilà bien un indice de plus que les sorciers en question sont les mêmes qui payent son salaire. Je vous le jure, lisez Dubuc aujourd’hui dans La presse, c’est comme s’il tentait de détourner notre attention des sorciers qui l’emploient. C’est un secret de Polichinelle dans les milieux informés que les déboires de la Caisse sont attribuables aux sages conseils d’apprentis étrangers, en principe, aux officines gouvernementales.

Le Premier Ministre du Québec, Jean Charest, prend déjà ses distances. Il donne tous les signes d’un profond malaise lorsqu’on l’interroge sur les causes de la crise, se lavant les mains à toutes fins pratiques de cette affaire. On sait que M. Charest a récemment subi sans broncher les retombées d’un tir anti nationaliste par la bande de la part du même Paul Desmarais, par Sarkozy interposé, lors de la remise de son titre d’officier de la Légion d’honneur à l’Élysée.

S’il s’avérait que j’ai raison et que le bas de laine des québécois s’est effiloché au cours d’un séjour dans les bottes de sept lieues de Paul Desmarais, imaginez le tollé. Il faudra sévir !

On reconnait ici Paul Desmarais adossé à ses fameuses liquidités (un milliard !) de papier commercial toxiques.

Quelles sont donc les options qui s’offriraient au bon peuple qu’on vient ainsi de flouer pas à peu près ? On ne coupe plus les têtes de nos jours. On pourrait tout de même, il me semble, nationaliser le bonhomme, l’interner à l’Institut Pinel et puis pourquoi pas, l’excommunier.

Voilà quelques recommandations qui je l’espère feront le tour du Toqué, ce restaurant de la Place Jean-Paul Riopelle qui sert de cantine, tant aux gestionnaires de la Caisse qu’aux cadres de Power corp. J’imagine toutefois que les commensaux de ces deux groupes de mauvais drôles doivent éviter ces temps-ci d’être vus à table ensemble.








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Actualités. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *