Les chiffres romains

Je pense avoir assez répété que la somme des lettres du code majeur – A, C, E, H, I, L, M, O, P, R, T, V et X – donne 166. Que la somme des lettres du code mineur – B, D, F, N, S et U – donne 66. (La somme des lettres restantes donne 119. )

Maintenant. Notre ami Jérôme Coulomb a planché sur une solution pour l’Arcane XV qui fait appel aux chiffres romains ! LE*DIABLE… Analysez- moi ça :) Jérôme, tu peux la mette en ligne ici. Je vais finir par mettre la page des solutions à jour grâce à tes petites mains ^^. Je pense que Jérôme planche sur d’autres solutions en mode … romain. C’est en tous cas ce à quoi j’ai consacré mon week-end.

De quoi s’agit -il ?

Essentiellement, du code majeur + une lettre, D. (On continue d’appliquer la règle du *, le losange de doublement.) Chaque lettre conserve sa valeur sauf celles qui composent les chiffres romains. Pour mémoire et en ordre de valeur décroissant:

M, D, C, L, X, V et I.

M= 1000, D=500, C=100, L=50, X=10, V=5 et I= 1.

Total: 1666 !!! Je me mets dans la peau d’un moinillon du XIIe siècle qui refait cette intéressante découverte. Il court chez son abbé qui lui prescrit le chat à neuf queues et le silice et le met au pain sec et à la bière. MDCLXVI… C’est une date. Le bon abbé se perd en conjectures et finit par conclure qu’ils étaient fous ces romains.

Quelques années plus tard, notre petit moine est devenu abbé à la place de l’abbé et il a développé la fièvre des codes. Plusieurs de ses collègues contractent également la maladie et pour faire une histoire courte, c’est ainsi qu’est né le Tarot !

En tous cas, c’est une fièvre qui traverse les siècles. Le premier Arcane que j’ai réussi à décoder de façon ¨traditionnelle¨, c’était L’HERMITE, IX.

12+8+5+18+13+9+20+5= 90 ou 9, IX.

Allons-y maintenant en mode romain.

50+8+5+18+1000+1+20+5= 2007. 2+0+0+7= 9, IX !

J’ai déjà suggéré que L’hermite aurait pu avoir comme modèle son créateur, l’abbé Suger. Il y a un élément dans ce décodage qui pourrait amener de l’eau à mon moulin. J’y reviendrai.

En tous cas, thank you Jérôme, la Via Romana me semble fort prometteuse.

Le décodage du Tarot continue de progresser.








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Le code secret du Tarot - Le site de Rom. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *