La grande roue du Tarot

Une image vaut mille mots. On constate que 18 Arcanes sont couplés en 9 paires (I-XIX, II-XVIII, etc.) dont la somme donne toujours 20 ou 2, la dualité. On découvre ainsi avec bonheur que ce cadre logique permet d’associer La papesse et La lune, Le pape et Le diable, La justice et Le pendu, etc. Ces couples complémentaires s’enrichissent mutuellement. La compréhension du symbolisme de chacun des pôles opposés de ces unités binaires est essentielle à l’approfondissement de l’interprétation des Arcanes pris séparément. Le monde, La roue de Fortune et Le jugement sont chacun un tout symbolique complet et indivisible.

Le mat, également indivisible, est le treizième élément du système.

Le code du Tarot permet de valider la place de chaque lame sur ce mandala. Il va s’en dire que je considère comme des curiosités le placement classique sur deux rangées ainsi que celui dit du septénaire, tous deux popularisés il y a plus d’un siècle par Oswald Wirth et abondamment repris depuis.

 

 








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Le code secret du Tarot - Le site de Rom. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *