Le pendu

 » (…) Après le genou, passons-au pied. Celui du pendu est pris dans un nœud.

Ce pied pris dans une corde nous rappelle l’anecdote imaginée par Roland Bechmann , le spécialiste contemporain de ces questions, celle de la formule d’assentiment du dirigeant de fabrique au maître de chantier : Prends ton pied ! Le responsable des cordons de la bourse signifie ainsi à l’architecte qu’il peut utiliser ses propres mesures, son pied particulier dont il existe toute une nomenclature.

Le proverbe «C’est au pied du mur que l’on juge le maçon» vient de là. On est encore loin du mètre, il faudra attendre jusqu’au XIXe siècle avant que ces mesures ne soient uniformisées donc, au XIIe siècle on en est encore à p(r)endre son pied ! »

Extrait de par Rom








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *