Deux de Denier – Chosson

1672… Cette date fait l’objet de spéculations. Je crois maintenant être en mesure de proposer une explication. Sur ces quatre chiffres, deux ont été trafiqués. Le 1 initial et le 2 final me semblent authentiques. Le 6 et le 7 posent problème. Je suis d’avis que le moule en bois a été gratté à cet endroit et qu’on a fait disparaitre les deux chiffres centraux qui s’y trouvaient. Le cartier qui a procédé à cette substitution a été maladroit. Quand au travail sur les couleurs, on ne parle plus de maladresse mais d’incompétence. Le Tarot de Marseille de François Chosson qui nous est parvenu de 1672 est l’illustration, sans vouloir faire de jeu de mot, d’un échec professionnel.

Le tracé du dessin est d’une finesse remarquable. Les noms des lames ainsi que leur numérotation sont sans failles. Mais l’application des couleurs sur cette version 1672 s’est révélée catastrophique. Elle ne peut être le fait que d’un continuateur malhabile du graveur initial. J’ai un instant joué avec l’idée que celui-ci dans son grand âge aurait pu décider de remettre la main à la pâte. Qu’il aurait effacé et regravé maladroitement les deux chiffres centraux pour signer sa nouvelle version. Mais cette hypothèse ne tient pas la route. Un artiste, un artisan éclairé n’aurait pas laissé passer de telles horreurs, datation et coloration imprécises, bancales. Et il n’aurait pas touché au deuxième chiffre celui qui représente les siècles. Il n’aurait changé que les dizaines. A moins d’avoir lui-même eu la capacité de traverser les siècles!

Non. Ce jeu s’est rendu en héritage à quelqu’un d’autre, peut-être à François Chosson fils ou petit-fils. Le fait que le deuxième chiffre ait été gratté nous indique que ce moule en bois n’a pas été gravé dans les années 1600. Il l’a été avant. De plus, les caractères du nom Chosson ne correspondent pas parfaitement à ceux du prénom. Cf. le N et le S. Le moule pourrait donc avoir été également gratté à l’emplacement du nom de famille. Chosson serait l’ajout tardif d’un cartier du XVIIIe siècle.

Je vous montrerai bientôt quelques-unes des lames non retouchées. Vous conviendrez peut-être alors avec moi que cette version du jeu est décidément fautive à plus d’un titre, comme je le suggère ici. En conclusion, je crois que ¨François¨, premier du prénom, a gravé ce moule avant le XVIIe siècle.

Deux de denier - Chosson

Si vous cliquez sur l’image, elle s’agrandira. Abracadabra. Toutes les lames présentées sur le blogue font l’objet d’un nettoyage avec un logiciel de traitement d’image. Quelques-unes des planches originales non retouchées peuvent être vues dans la section Files du Forum Tarotcho. Comptez quelques jours pour la confirmation de votre inscription.








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans TdM de François Chosson. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *