Je disais donc…

…En parlant du nombre 144. Peut-être le plus surprenant codage… Lorsqu’on applique le code majeur du Tarot à SOIXANTE-DIXHUIT, on obtient 144! Un autre beau 144, c’est celui donné par l’expression, L’entre-deux-mondes. C’est le nom donné par les Bénédictins du Moyen Äge au Mont-Saint-Michel. On a voulu faire de ce lieu une passerelle vers la Jérusalem céleste. Le mont était entre ciel et terre, entre deux mondes.

LENTRE-DEVXMONDES:  144…

Je rappelle que l’abbé Suger se drape dans ce numéro, comme avec le 78, au moyen de codages divers laissés dans sa basilique.  144, c’est le nombre des élus, des Justes, de par son association avec celui de la Jérusalem céleste. Suger développe ailleurs le thème des Justes. Il faut voir pour cela son vitrail consacré au signe Tau, le signe… des Justes.








Print Friendly, PDF & Email

À propos de Rom

Je me nomme Marc Olivier Rainville. Je suis connu sous le nom de Rom depuis mes débuts dans la Tarotsphère en 1998. Je suis Bachelier en Animation et recherche culturelle, mineure en Histoire de l’art, de l’Université du Québec à Montréal (Promotion 1982). Je m’intéresse à l’histoire du Tarot depuis 1985. J’ai eu la chance de bénéficier d’un concours de circonstances favorables qui m’a permis d’approfondir mes recherches sur le sujet. J’en livre le fruit ici.
Bienvenue sur Tarotchoco !

Ce contenu a été publié dans Divers. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Découvertes de nouveaux blogues québécois!



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *